illustration du retour en ligne d'Au Troisième

Le site www.autroisieme.com est de nouveau en ligne.

« On the road again », « We’re back », « Le retour » : autant de façon de vous dire que l’on est de retour et ça fait du bien. Cinq longues journées sans vous, vous nous manquiez terriblement.

Qu’est ce qui s’est passé ? Notre hébergeur a été attaqué et n’a pas été capable de nous redémarrer le site. Au lieu de noyer notre chagrin dans l’alcool ou de nous taillader les veines avec des lames de rasoirs rouillées, on a pris les choses en main. En ce doux matin d’octobre, on a enfilé notre blouson de Ryan Gosling, on a réglé nos sièges baquets et on a redémarré le moteur.

 

Avant le retour d'Au Troisième, nous étions fâchés

 

Bouclez vos ceintures, Au Troisième est de retour.

 

Au passage, nous sommes très flatté par vos (nombreux) messages de soutien :

 

J’espère que vous allez vite revenir… c’est vraiment bon site, Ruta

 

On espère vous revoir sur pied très vite !, Jivan

 

Le détail moins marrant c’est qu’on se relève un peu difficilement cet épisode. Le site fonctionne mais nous avons récupérer une sauvegarde qui datait de début octobre et on a aussi perdu les images de vos annonces et de vos profils et… tous vos messages. Aïe.

Bilan, nous allons avoir besoin de vous, d’abord pour être compréhensifs et ensuite pour rajouter vos images à vos annonces. Nous avons démarré fort grâce à vous, merci encore pour ça. On apprend de nos erreurs, paraît-il. Nous avons fait ce qu’il faut pour ne plus retomber sur ce type de situation. On compte sur vous pour continuer à nous suivre, vous êtes beaux, on vous aime.

Pour les plus curieux, vous pouvez lire cet article sur zdnet qui explique nos problèmes avec notre hébergeur de ces derniers jours ou encore contempler le bazar sur Twitter. N’hésitez pas aussi à nous contacter, via notre page de contact.