Maité vous apprend à faire le gratin dauphinois pour votre colocation !

Nouvelle année, nouvelle série d’articles : les bons petits plats entre colocs. Vous connaissez tous ces plats que l’on mange le dimanche en famille ? Si votre maman ne vous a pas donné la recette ou que vous n’avez pas eu l’idée de les refaire dans votre colocation, alors demandez à Tonton Au Troisième. La colocation et la bouffe, ça nous connait.

La saison des raclettes et autres fondues savoyarde est un peu passée, pourtant le thermostat n’est pas encore au beau fixe. Pas d’inquiétude, Au Troisième a THE bonne alternative : le mythique gratin dauphinois.

Maité vous apprend à faire le gratin dauphinois pour votre colocation !

C’est simple, un plat à base de crème fraiche (beaucoup, vraiment beaucoup de crème) ne peut tout simplement pas être une mauvaise idée. Ajoutez-y la joie qui va vous envahir à l’idée d’éplucher le kilo de pommes de terre avec vos colocs et vous ne pouvez plus refuser.

Ingrédients

Pour une colocation de 3 à 5 colocataires, nous allons prendre les ingrédients et quantités suivantes :

  • 1 kg de pommes de terre (les classiques, Belle de Fontenay)
  • 1 litre de crème liquide
  • 2 gousses d’ail
  • 1 noix de muscade
  • sel, poivre

On en connait deux dans notre entourage qui pourraient considérer qu’un litre de crème n’est pas suffisant mais dans une optique manger, bouger, 1L suffira. On n’a pas non plus envie de décimer la population de colocation à coup de cholestérol.

Préparation

  • Eplucher et couper les pommes de terre en rondelles.
  • Presser l’ail.
  • Beurrer le plat.
  • Disposer dans un plat à gratin en commençant par napper le fond de crème. Alterner une couche de pommes de terre, crème, ail, muscade, sel, poivre, jusqu’à épuisement des ingrédients.
  • Terminer en nappant de crème, sel, poivre.
  • Mettre à four moyen (thermostat 4) pendant au moins une heure.
  • Plus la température est basse et le temps de cuisson long, plus les pommes seront fondantes…

Gruyère ou pas gruyère ?

Une guerre fait rage entre les puristes et les adeptes de spécialités fromagères (comme vous pouvez le voir ici, la guerre est virulente). Sur ce point, on vous laisse seul juge. Au Troisième ne prendra pas position, le mieux c’est de tester les deux !

Colocation, gratin et apéro

Notre avis chez Au Troisième ? Invitez quelques amis sous couvert d’un apéro pour la partie épluchage de pommes de terre et mettez les à contribution en plus de vos colocataires.

Le gratin dauphinois, président !

— Morgane

Résumons, pommes de terres + crème fraiche + apéro… Si c’est pas l’assurance d’une bonne soirée tranquille à la colocation ça ! Bonus, vous êtes rassasiés et ça coute pas cher.

Sources :