Brunch du dimanche à la coloc, un exemple par Au Troisième

Vous avez passé le week-end à lever le coude, à vous coucher à l’heure où vous vous levez la semaine ou, tout simplement, à profiter du doux réconfort de votre lit. Mais ça y est, c’est déjà dimanche, la coloc se réveille et rien de tel que de partager ce moment dominical à plusieurs. Alors où que vous viviez, Paris, Lille, Lyon, Toulouse ou autre, on vous propose 10 trucs qui passeront toujours bien un dimanche entre colocs :

1/ Brunch / La grande bouffe !

Brunch du dimanche à la coloc, un exemple par Au Troisième

Vous avez beaucoup bu et votre corps tout entier réclame d’être nourri au plus vite. C’est normal.

Première envie : des burgers. Facile à faire, ça passe toujours et, fait chez soi, à plusieurs, c’est franchement meilleur et moins cher qu’au McDo. En plus Bobo, vous avez l’option Brunch. Si vous n’avez pas tout claqué dans votre week-end alors que vous vivez à Paris, chez Au Troisième on peut même vous donner des adresses.

L’entre-deux : tous ensemble au marché, on craque pour un poulet roti tout prêt, du fromage et du pâté. Mais avec l’odeur c’est un peu la torture de devoir attendre d’être chez soi pour y gouter !

Et puis, se goinfrer en coloc, c’est un peu le meilleur moyen de ne pas culpabiliser et de savoir que oui, certaines personnes peuvent réellement manger autant que vous.

2/ Farniente !

28305621

Pourquoi ne pas rester en pyjama toute la journée ? C’est bon, entre colocs, vous vous êtes vus dans des tenues et états pas possibles, inutile de faire semblant, restez à l’aise toute la journée.

L’idéal c’est d’être équipé d’un grand canapé voire d’un clic-clac qu’on déplie dans le salon pour faire un tas d’hommes devant Confessions Intimes. Passé quelques heures, cette option peut facilement déraper sur le premier choix : on mange jusqu’à ce que les placards soient vides.

3/ L’instant culture !

Colocs cultivés
Vous en parlez depuis 6 mois de la fameuse expo photos du moment. Seulement voilà, c’est le dernier week-end pour y aller. Alors on se motive, tous ensemble c’est plus facile.

Un petit déjeuner ou brunch (retournez à l’étape 1) pour démarrer et c’est parti. Au mieux, évitez les transports en commun. Marchez ensemble jusqu’au lieu et pensez à vous équiper de votre carte étudiante si vous en avez une, ça peut toujours faire baisser la note ! Tant qu’à faire, prenez un café en sortant de l’expo ou du ciné, vous trouverez toujours de quoi débriefer.

4/ Sport

Faire du sport entre colocs
Oulala, c’est sans doute l’option la moins facile de prime abord. Mais franchement, on est comme neuf après une petite demi-heure de running. Prenez votre temps histoire de pas vous essoufflez alors que vous peaufinez vos ragots du week-end. Pour les plus aventureux, risquez vous à du VTT ou une bonne séance d’escalade. Puis si tout ça, ça vous fait peur, profitez plutôt du beau temps pour faire de la pétanque ou du Mölkky.

5/ Ménage

Coloc et ménage - Madame Doubtfire

Alors déjà qu’à l’option sport vous avez froncé les sourcils, nous on ose quand même vous proposer l’option ménage. Mais au final, à plusieurs, c’est quand même plus cool, non ? Puis il serait temps de récupérer la tartine de kiri que vous avez fait tomber derrière le canapé il y a 6 mois. Donc, ok : ménage, mais en musique. On privilégie quelque chose de kitch, il s’agit de chanter par dessus pour cacher le bruit de l’aspirateur. De toute façon, dehors il pleut déjà.

6/ Plans sur la comète

hippie vacation copy

Vous êtes là tous ensemble à vous dire que demain, c’est la reprise du boulot. Ca vous déprime, l’ambiance est au plus bas et aucun programme TV ne vous décroche un sourire. Mais à bien y réfléchir, dans quelques semaines c’est les vacances et vous songez à les prendre tous ensemble.

Mais où ? Rêvez un peu, planifiez gentiment le truc en vous disant que, bien sûr, d’ici là vous aurez la thune pour louer une villa à Porto. Si pour vous, les vacances, c’est sans vos colocs (vous les voyez bien assez), profitez en pour parler de votre nouveau projet : foutre un hamac dans le salon.

7/ Jeux

coloc - jeux - true americancoloc - jeux - true american 2
Vous vous dites que vous êtes trop vieux pour jouer à la bonne paye ? Vous vous trompez. Puis si vous n’avez qu’un jeu de cartes, les bons classiques comme le Tarot ou la Belote peuvent vous occuper pendant des heures. On ne vous recommandera qu’une chose : mettez-vous d’accord sur les règles avant de lancer la partie. Ce serait dommage de se prendre la tête parce que vous ne savez pas faire la différence entre une paire et un brelan.

8/ Ciné-club (ou séries)

Se détendre en coloc devant une série
Vous matez cinquante séries de votre coté quand vous vous ennuyez. Pas question que les gens soient au courant que vous regardez encore Grey’s Anatomy. Ramassez vos colocs, c’est quand même vachement cool de regarder le dernier épisode de votre série préférée avec eux et un saladier de popcorns faits maison sur les genoux.

Une sélection rapide Au Troisième : True Detective, House of Cards, Game of Thrones, Shameless ou Girls; vous vous y connaissez surement mieux que nous !

9/ Plage / montagne / forêt

Colocs en vacances
Vous n’en pouvez plus de la ville, le moment est venu de prendre l’air. En plus, ça tombe bien, vous avez un plan pour avoir une voiture pour la journée. Alors c’est parti, que ce soit juste pour une balade, un pique-nique ou une sieste sur la plage, profitez-en. Rappelez vous qu’à plusieurs, le plein est vite payé et que ça vous retapera pour la semaine.

10/ On se la recolle.

Parce que ce serait con de n’en profiter que le samedi.

Même le dimanche, un petit verre entre colocs