Sondage colocation et propriétaires - 2015 - PAP

La colocation n’a pas encore la cote auprès des bailleurs qui sont près de 7 sur 10 à ne pas souhaiter louer leur bien immobilier en colocation. C’est ce que révèle une étude réalisée par le site immobilier PAP (Particulier à Particulier). Autant vous dire que chez Au Troisième, ce n’est pas un matin très chantant.

L’étude publiée aujourd’hui (mardi 3 mars 2015) révèle même une hausse de la réticence des propriétaires envers la colocation, puisqu’en 2012, 6 bailleurs sur 10 n’était pas enclin à mettre leur logement en colocation, contre 69,16% donc en 2015.

Les craintes vis-à-vis de la colocation

L’étude déduit que les propriétaires ont des inquiétudes quant à la colocation vis-à-vis des dégradations du logement et des troubles de voisinage. L’image de l’auberge espagnole, étudiants fêtards et bohèmes, semble encore coller à la peau de la colocation alors qu’aujourd’hui plus d’un colocataire sur deux est un jeune actif.

L'Auberge Espagnole, film emblématique de la colocation - Affiche

Cependant, la principale raison évoquée reste la taille du logement (58% des interrogés), petites et moyennes surfaces sont souvent peu adaptés à la colocation.

Indépendamment de ceci, 26% des propriétaires interrogés pensent qu’une famille saura mieux s’occuper du logement et 18% de ceux-ci qu’elle restera plus longtemps. Là-dessus, difficile de les contredire puisque l’on sait que les colocataires ont la bougeotte.

Pourtant la colocation a bien d’autres avantages qui peuvent séduire les propriétaires.

Propriétaires: pourquoi mettre son bien immobilier en colocation ?

Il est plus facile de louer une grande surface en colocation, un argument que seul 27,92% des propriétaires interrogés semble recevoir. Une famille aura parfois du mal à justifier d’un salaire suffisant pour un 4 chambres à Paris, là ou 4 colocataires et leur 4 à 8 garants pourront se montrer rassurant.

Ainsi, les risques de loyers impayés sont grandement réduits en colocation, argument que près de la moitié (49,94%) des propriétaires de biens immobiliers interrogés utilisent pour justifier leur enclin la colocation.

Le bon côté des choses ? Un peu plus de 3 propriétaires sur 10 sont partant pour louer leur appartement en colocation. Verre à moitié vide contre verre à moitié plein.

Source: boursorama.